L@boratoire des internautes

Les débuts de la presse vendéenne (1790-1812)

Les Archives de la Vendée viennent de mettre en ligne le Journal du département de la Vendée, traditionnellement connu comme le premier journal vendéen. 

  

Le 3 août 1810, l’Empereur Napoléon Ier décide un contrôle strict de la presse en permettant la publication, sous le visa du préfet, d’un seul journal par département (à l’exception de Paris), tandis que toutes les autres publications sont interdites. Pour la Vendée, le préfet Prosper de Barante confie la rédaction du futur Journal du département, qui paraît le 1er mai 1812, à Jean-Alexandre Cavoleau, son secrétaire général. 

  

L’arrêté préfectoral du 21 février 1812, qui approuve sa création, indique qu’il sera « composé de nouvelles politiques, d’articles sur la littérature, les sciences et les arts, des actes administratifs et des relations d’évènements particuliers, qui seront jugés propres à y être inséré ». De plus, « ce journal sera accompagné d’une feuille détachée d’Affiches ou Annonces judiciaires, commerciales et particulières ». 

  

Destiné en premier lieu à être diffusé dans les administrations communales, il informe tant des nouvelles nationales que locales, même si celles-ci se bornent principalement aux évènements militaires et aux décrets gouvernementaux. Plus généralement, il s’agit bien à travers les filtres préfectoraux, puis communaux, de diffuser la pensée impériale sur tout le territoire. 

  

Du fait de son caractère officiel, ce journal concrétise de manière durable une production journalistique en Vendée. Toutefois, d’autres journaux y ont vu le jour avant lui, durant la Révolution et l’Empire. Parmi ces publications, certaines sont connues seulement grâce à des références bibliographiques, et d’autres sont conservées aux Archives de la Vendée de manière fragmentaire. En voici le détail : 

- le numéro 2 d’un Journal de la Vendée, imprimé le 11août 1790 par Ambroise Cochon de Chambonneau, imprimeur du roi à Fontenay [102 J 106] ; 

- des Annonces politiques, religieuses et littéraires du département de la Vendée, publiées par Augustin-Victor Habert, gendre et successeur d’A. Cochon, dont on connaît 3 numéros : n° 1 (3 août 1803), n° 179 (19 juin 1808), n° 187 (9 septembre 1808) [42 J 53 ; 4 M 381] ; 

- un Journal politique, administratif et économique du département de la Vendée rédigé par Cavoleau à partir de 1804 (après une première tentative de lancement en l’an X) et imprimé par Jean-Charles Goichot à Fontenay : n° 22 (3 octobre 1804) et n° 57 (26 mars1805) [4 M 381 ; 210 J] ; 

- une Feuille des Sables et du département de laVendée éditée par Jacques Ferré, imprimeur aux Sables-d’Olonne et à Napoléon (La Roche-sur-Yon) : n° ? (19 février 1805), n° 624 (18 juin 1806), n° 639 (9 août 1806), n° 647 (10 septembre 1806), n° 655 (11 octobre 1806), n° 697 (18 mars 1807), n° 699 (25 mars 1807), n° 702 (4 avril 1807) [BIB PC 482/1 ; 4 M 381]. 

  

Nous recherchons des numéros complémentaires pour ces titres, ou d’autres parutions qui auraient été publiées avant 1812. En connaissez-vous ? 

  

Disposez-vous d’informations sur leur élaboration (références bibliographiques, éléments biographiques sur les rédacteurs et les imprimeurs, contexte de publication) ? 


Date de publication : 22 février 2012

Auteur du billet : Archives Vendée [

Liste des commentaires

Le 22/02/2012 à 17h13, Donat a écrit :

Aucun de ces titres n'existe au catalogue de la Bibliothèque nationale... Les trouverait-on dans des bibliothèques du département ou de la Région ?

Le 27/02/2012 à 11h30, Archives Vendée [ a écrit :

Merci pour cette recherche dans le catalogue de la BNF.

La Bibliothèque municipale de la Roche-sur-Yon a prêté des fascicules pour la numérisation du Journal du département de la Vendée de 1812.

Toutefois, la collection qui va être mis en ligne comprend encore quelques numéros manquants ou incomplets : 131, 132, 134-137, 144-147, 152, 170, 182, 183, 192, 198-200, 202, 206, 213, 216, 217, 220.

Le catalogue de la Roche-sur-Yon n’a pas été étudié pour les titres parus avant 1812. Un examen de celui de la Bibliothèque municipale de Nantes est en cours.

Avez-vous connaissance de numéros conservés dans les collections des autres bibliothèques municipales de la région (Fontenay-le-Comte, les Sables d’Olonne, Niort, notamment) ?

Le 13/04/2012 à 15h56, le00h20 a écrit :

On a le prospectus, imprimé par A. Victor Habert, rue des loges à Fontenay en l'an X, du 'Journal politique, administratif et économique du département de la Vendée' et annoté avec commentaire, au dossier A.N. coté F/18/23 (surveillance des journaux -Ministère de l'Intérieur), pièce CXLIII.
Ce sont 8 pages dont sept imprimées, où on peut lire outre les tarifs en p.5 "A compter du 1er vendémiaire an XI, ce journal paraîtra le 1 et le 5 de chaque décade. Chaque numéro contiendra une demi-feuille in 8°, caractère cicéro, et quelquefois davantage, selon l'abondance des matières".

Le 13/04/2012 à 19h12, le00h20 a écrit :

Le dossier ci-dessus indiqué, renferme également une intéressante lettre de nivôse an 4, dans laquelle Pervinquière écrivait au ministre Benezech "entreprise trois fois formée de la rédaction d'un 'Journal de la Vendée' a trois fois échoué".
La pièce suivante de floréal an 7 concerne Ferré, imprimeur-libraire aux Sables et une feuille périodique qu'il désire faire paraître, et pour laquelle il demande l'autorisation.
Par ailleurs, deux courriers, de mai 1817 et juillet 1819, ont pour sujet Allut.

Le 16/04/2012 à 16h43, Archives Vendée [ a écrit :

Merci à vous pour ces précieuses informations. Concernant le « Journal politique […] de la Vendée » de l’an X, il s’agit de la première tentative de J-A. Cavoleau pour lancer un journal, qui se solda par un échec du fait du manque d’abonnements suscités. Pouvez-vous nous en dire plus sur les annotations qui s’y trouvent ? Peut-être nous renseigneraient-elles sur le devenir du journal et le contexte de son échec.

La demande de Ferré, qui indiquerait un début de parution de la Feuille des Sables en l’an VII correspond en terme de périodicité aux numéros qui nous sont connus, et constitue un indice supplémentaire de sa date de création. Le ministère aurait-il annoté le document pour préparer une future réponse ?

Le 16/04/2012 à 17h00, Archives Vendée [ a écrit :

La lettre de Séverin Pervinquière mentionne trois tentatives de lancement : elle nous permet de rebondir sur la question de l’identification des premiers journaux vendéens, dont il s’agirait de retrouver les traces.

Nous en connaissons effectivement trois. Nous avons déjà mentionné dans le billet le journal de 1790 imprimé par Cochon de Chambonneau. Deux autres sont attestés, mais sans que nous ayons conservé d’exemplaires :

- un prospectus du « Journal du département de la Vendée », imprimé par Testard et Goichot à l’initiative de la Société des Amis de la Constitution de Fontenay le 18 juin 1791, est connu par une copie de Benjamin Fillon conservée dans les « Archives historiques de la ville de Fontenay-le-Comte » ;

- D’autre part, le Conseil général décide le 26 janvier 1793 la création d’un « Journal de la Vendée », dont selon René Vallette (« Journal d’un fontenaisien sous la Terreur », Revue du Bas-Poitou, 1893), il serait paru un prospectus et un n°1 le 23 février.

Il paraît assuré que ce dernier connaissait au moins celui de janvier 1793 : par son caractère officiel d’abord, et par la participation de son beau-frère Antoine-Léon Pranger à sa rédaction (Gaston Godard & Jean-Marc Viaud, « Le constituant Séverin Pervinquière (1760-1828), un modéré resté « à l’abri du délire général » », Recherches vendéennes, 2007).

Mais pour les deux autres, peut-on affirmer qu’il s’agisse bien d’eux, ou bien fait-il référence à d’autres parutions ?

L’affirmation de Séverin Pervinquière reste donc à vérifier.

Le 16/04/2012 à 23h06, le00h20 a écrit :

La bibliothèque de Poitiers, conserve le n°200 du 'Journal de la Vendée' en déficit dans votre collection, sous la cote CP1525 de son fonds ancien.
Vous transmettrai prochainement la demande de Ferré et le prospectus annoté de Cavoleau.

Le 23/04/2012 à 13h39, Archives Vendée [ a écrit :

Nous venons de recevoir les copies des documents que vous nous avez mentionné. Merci vivement pour cet envoi, ainsi que pour la recherche dans le catalogue de la Bibliothèque municipale de Poitiers.

Les commentaires du Ministère sur le prospectus de Cavoleau concernent surtout des questions de nature de contenu. Toutefois, en précisant l'interdiction faite aux municipalités de payer l'abonnement sur leurs fonds publics (les maires devant dès lors s'abonner sur leurs fonds personnels), il semble nous donner une des raisons de l'échec de la première publication journalistique de Cavoleau.

D'autre part, la lettre de Pervinquière, outre les trois tentatives de lancement de journaux que vous avez relevé, nous confirme qu'à la date de la lettre (11 nivôse an IV - 1er janvier 1796), "il ne se compose ni ne s'imprime aucun écrit périodique dans l'étendue de ce département".

Le 01/05/2012 à 12h54, le00h20 a écrit :

- Le fonds Dugast-Matifeux à la B.M. de Nantes conserve deux liasses du 'Journal de la Vendée' sous la cote 101060, dans lesquelles se trouvera p.e. un ou plusieurs de vos numéros manquants ou incomplets
- Plus rare, et coté Presse. 2128 à la Bibliothèque de Grenoble, le premier exemplaire in-4° d'un 'Journal de la Vendée' imprimé par F. Guimberteau et daté du 12 avril 1793.

Le 02/05/2012 à 14h03, Archives Vendée [ a écrit :

Une nouvelle fois merci pour la découverte que constitue ce "Journal de la Vendée" conservé par la Bibliothèque municipale de Grenoble : ce titre nous était jusqu'ici tout à fait inconnu. Nous allons nous rapprocher de cette bibliothèque pour en obtenir une reproduction.

Concernant la B.M. de Nantes, son fonds a été étudié, et contient plusieurs exemplaires intéressants :

- les prospectus des deux "Journal politique, administratif et économique du département de la Vendée" de J.-A. Cavoleau des ans X et XII ;

- surtout, un volume et une liasse d'exemplaires des "Annonces politiques ... de la Vendée" d' A.-V. Habert, regroupant les 72 premiers numéros ainsi qu'une cinquantaine de numéros supplémentaires allant jusqu'au n°291 (29 juillet 1811).

Le 06/05/2012 à 01h29, Jean-Pierre LOGEAIS a écrit :

Bonjour,
Voici ce que j'ai trouvé dans le catalogue en ligne de la Bibliothèque Municipale de Lyon :
Titre Annuaire statistique du département de la Vendée [Revue]
Éditeur Fontenay : Goichot, 1803 [2]
Description 20cm
Localis./Cote ANCIEN MADPER 323196
Sujets Annuaires--Vendée (France) [2]
Etat de coll. An XII [1803/04]
Exemplaires:
Part-Dieu - Silo fonds ancien - Fonds ancien-19e siècle silo - Livre à consulter sur place
323196 - En rayon
Bien cordialement.

Le 09/05/2012 à 10h49, Archives Vendée [ a écrit :

L’ « Annuaire statistique du département de la Vendée » (AD85, BIB RES 9), publié en l’an XII par Jean-Alexandre Cavoleau, alors secrétaire général de la Préfecture de la Vendée, est un recueil d’informations considérées comme pouvant être utiles aux Vendéens du temps : il donne le calendrier, signale les événements astrologiques, et surtout comprend une description détaillée du département de la Vendée, tant dans ses caractéristiques naturelles que dans ses activités humaines.

A ce titre, l’ « Annuaire » se rapproche plus des almanachs d’Ancien Régime que d’une publication périodique à visée informative. De plus, si la mention de l’année dans le titre peut faire penser que le souhait de J.-A. Cavoleau était d’annualiser cet ouvrage, l’exemplaire de l’an XII paraît bien être le seul paru à cette époque. Ce dernier fera paraître d’autres descriptions du département de la Vendée, mais pas avant 1818. Dans le même ordre d’idées, Labretonnière, « ingénieur des Ponts-et-Chausées à la division de Fontenay », a publié à Paris en l’an IX la première « Statistique du département de la Vendée » (AD85, BIB RES 131).

Le 31/05/2012 à 23h52, le00h20 a écrit :

A Versailles, la somptueuse bibliothèque municipale centrale, conserve un rare exemplaire in-12° des 'Etrennes des royalistes pour l'année 1796' dont on connait également des exemplaires pour 1794; et avec comme singulière adresse bibliographique " A l'Armée de la Vendée : de l'Imprimerie de Fidèle Prospère, 1796".
Cette publication périodique nous éloigne certes de notre sujet de par son contenu et concerne au premier chef l'émigration; l'on a par ailleurs de cet imprimeur un titre paru en 1800 à Munster, mais n'en demeure pas moins contemporaine des premières tentatives de la presse dans le département.

Le 05/06/2012 à 01h00, le00h20 a écrit :

Au sujet d' Allut, une notice biographique lui a été consacrée en 2008, en pages 143 et 144 d'une édition critique de l'enquête de 1810, intitulée "Les imprimeurs parisiens sous Napoléon 1er" par O. Krakovitch et publiée en 2008.
Elle concerne cependant les années précédant l'arrivée de l'imprimeur en Vendée, mais donne quelques sources tant imprimées que manuscrites.

Le 09/11/2012 à 01h39, le00h20 a écrit :

Intéréssant article que celui signé Dugast-Matifeux, inséré dans une livraison des "Echos du bocage vendéen" avec comme pagination 199-201, consacré aux
"Ephémérides Sablaises ou Almanach des Sables, dédié à Messieurs de l'assemblée de l'Election, pour l'année 1789. Aux Sables, chez Ferré, libraire, mais de l'imprimerie de Brun aîné, à Nantes, in-18 de 59 pp. avec cette épitaphe :
Multa paucis".
L'auteur évoque en outre, le souvenir de Ferré qu'il a connu au soir de sa vie, et nous livre ainsi un témoignage de première main.

Le 25/01/2013 à 23h14, le00h20 a écrit :

Gilles Feyel dans son ouvrage "L'annonce et la nouvelle", Oxford, 2000, sous-titré "La presse d'information en France sous l'ancien régime (1630-1788)" évoque Jouyneau-Desloges (1736-1816) "A partir de 1796, il écrit de nouveau de très nombreux articles dans le Journal du département de la Vienne, le Journal des Deux-Sèvres, les Annonces de la Vendée etc..." cf. p. 1221 et la note 33 en bas de la page et de la suivante " (il) envoie ces intéréssantes considérations sur la presse au rédacteur des Annonces de la Vendée, en vendémiaire an XIII (sept.-oct.1804) citant une partie de l'article où sont mentionnés Denis de Sallo et Jean-Gabriel Gallot.

Le 02/04/2013 à 14h45, le00h20 a écrit :

Au sujet du 'Journal du département de la Vendée', on lit au dernier paragraphe, page 66, in Notes de B. Fillon pour servir à l'histoire de l'imprimerie, publiées par Henri Clouzot, Niort, 1893 "Allut obtint le privilège pour l'impression du 'Journal politique' et de la 'Feuille d'annonces du département de la Vendée'...Avant l'installation d'Allut, jusqu'au mercredi 5 août 1812, l'impression en fut confiée à Ferré. Le journal ne s'imprima chez Allut qu'à partir du 10 août 1812."
Ferré, des Sables d'Olonne est cité p.50, venu se fixer au chef-lieu en 1806, cf. p65-66; et p.43, Auguste-Victor Habert marié à Rosalie-Françoise fille d'Ambroise Cochon de Chambonneau "il succéda à son beau-père le 1er mars 1796 et commença le 2 juillet 1797".

Le 19/06/2014 à 12h38, FEYEL a écrit :

Je ne sais si mon précédent commentaire a bien été enregistré. Je connais trois titres parus à Fontenay-le-Comte pendant la Révolution:
* Bulletin du département de la Vendée, 1er au 11 mai 1793, 6 numéros.
* Journal du département de la Vendée, n°2 du 11 août 1790 (AD V, cote 102 J 106, numérisé)
* Journal de la Vendée, prospectus et premier numéro le 23 février 1793 (Faut-il y rattacher le Journal de la Vendée de la BM de Grenoble, in-4° daté du 12 avril 1793, ou s'agit-il d'un quatrième titre?)
Enfin, aux sables, l'imprimeur Ferré a publié de façon irrégulière, une feuille d'annonces : Annonces, affiches et avis divers de la ville des sables (1er août 1790, n°1), Annonces ou Journal du district de la ville des Sables (1er janvier 1791), Les Annonces ou Journal des sables (1er avril 1791); existe encore en l'an VII (autorisé à circuler). Je connais les références des pièces conservées aux A.N., notamment celle indiquant qu'à trois reprises on a cherché à fonder un journal en Vendée (11 nivôse an IV [1er janvier 1796], F18 23, pièce CXXXIX). Peut-on encore découvrir d'autres exemplaires de ces journaux, en dehors des deux exemplaires déjà connus?

Le 22/07/2014 à 13h55, le00h20 a écrit :

On a conservé, sortie des presses de l'imprimeur-libraire fontenaisien Auguste-Victor Habert, une feuille de colportage.
Ne pouvant être incluse dans les dates de la question initiale, elle reste toutefois un précieux témoignage dans la diffusion des idées, de l'information locale, de la propagande, ...car postérieure au 4 juillet 1829, et sans numérotation impliquant une périodicité établie.

Le 30/08/2014 à 17h30, Archives Vendée £ a écrit :

Il va être temps de rassembler toutes les indications réunies dans ces commentaires pour enrichir les catalogues bibliographiques, et peut-être tenter aussi de disposer en copie des éléments qui manquent aux Archives de la Vendée et qui ne sont pas en ligne par ailleurs.
Où se trouve conservée cette feuille de colportage signalée par 00h20 ?
Feyel signale par ailleurs des références dans la sous-série F 18 des Archives nationales qu’il faudra ajouter au guide des sources conservées en cet établissement et relatives à l’histoire de la guerre de la Vendée (voir ici en ligne, sous onglet clefs pour la recherche : guides de recherche). Avec lui nous espérons bien découvrir pièce à pièce les derniers exemplaires de cette presse qui ne peut être désormais que très dispersée.

Déposer un commentaire